Mission PEB Bâtiments neufs

En Région wallonne, la réglementation sur la Performance Energétique des Bâtiments (PEB) s’applique à l’ensemble des bâtiments pour tous les travaux de construction, de reconstruction et de transformation nécessitant l’obtention d’un permis d’urbanisme.

Concrètement, cela demande d’établir des documents précis qui engagent le Maître d’ouvrage à respecter les exigences énergétiques établies par la réglementation PEB.

Les documents doivent être rédigés à l’aide d’un logiciel spécifique par un « Responsable PEB » agréé par la Région Wallonne.

Nous disposons de l’agrément PEB nécessaire 

Concrètement ?

AVANT LE PERMIS

Le Responsable PEB accompagne l’architecte et le Maître de l’Ouvrage dans les choix techniques : matériaux de gros-oeuvre et d’isolation, techniques de chauffage, de production d’eau chaude et systèmes de ventilation.  La prise en compte des contraintes dès le début du projet permet de poser des choix judicieux et de garantir le respect des exigences PEB. Le Responsable PEB est alors la personne habilitée à rédiger le premier document réglementaire appelé « Déclaration Initiale » qui détaille les parois et leur isolation, les systèmes de chauffage et d’eau chaude et les systèmes de ventilation qui seront choisis.

La Déclaration Initiale ou DI doit être jointe à la demande de permis de bâtir.

PENDANT  LE CHANTIER 

Le Responsable PEB détaille la mise en oeuvre des nœuds constructifs afin d’éviter les ponts thermiques. Ceci est particulièrement important car plus un bâtiment est isolé (et les normes actuelles exigent une isolation importante), plus les points faibles dans la continuité de l’isolation peuvent poser problème.

Pendant le chantier, le Responsable PEB doit constater la qualité de la mise en oeuvre des matériaux d’isolation et les respect des exigences établies dans la DI. Il travaille en collaboration avec l’architecte.

A LA FIN DU CHANTIER 

Le Responsable PEB clôture le dossier administratif en rédigeant la « Déclaration Finale » ou DF. Celle-ci décrit précisément les réalisations et reprend toutes les pièces justificatives ou « preuves » de la qualité des matériaux et des équipements utilisés. Pour cette dernière étape, c’est encore la seule personne habilitée à rédiger ce document réglementaire.